E-Yaka : Business Game pour la formation à l’entrepreneuriat

Serious game ; environnement numérique ; entreprenariat
Formation concernée : 3ème année INSA
Nombre d’étudiants : 150
Période d’expérimentation : depuis 2017

 

Contexte – Objectifs du projet


Le logiciel e-Yaka est un simulateur de gestion d’entreprise destiné à la formation à l’entreprenariat. L’outil est utilisé depuis 2015 en lieu et place des logiciels commerciaux. La volonté de la porteuse de projet est de s’émanciper des logiciels afin de disposer d’un outil dont elle maîtrise tous les développements.
C’est donc un serious game, développé avec le concours de l’INSA, qui permet de former les étudiants à la gestion au sens large, tant dans les aspects de gestion financière que, par exemple, les stratégies marketing. Par son caractère ludique et collaboratif, e-Yaka a pour objectif d’améliorer l'engagement des apprenants. Le jeu doit rendre le participant plus réceptif aux contenus pédagogiques distillés tout au long de son parcours utilisateur.
Dans le cadre de DUNE DESIR, l’outil est utilisé avec la volonté de rendre autonomes les étudiants notamment via la conception de tutoriels de prise en main.

Mise en oeuvre pédagogique


Le logiciel est utilisé auprès des étudiants de 3ème année INSA, en TD, pour l’initiation à la gestion et la sensibilisation à l’entrepreneuriat. C’est un simulateur de gestion d’entreprise. Les étudiants sont en équipes de 4-5 étudiants (ce qui représente à peu près 6 équipes par groupe de TD), chaque groupe étant une entreprise. Ces entreprises se partagent un même marché et prennent des décisions (prospection, embauche, emprunts, placements etc.) qui ont un impact sur leurs performances commerciales. Le logiciel produit automatiquement la comptabilité liée à l’activité de chacune des entreprises. Le logiciel génère ensuite des questionnaires (de type quiz) adaptés aux performances de chaque équipe qui questionnent différents aspects de la comptabilité. Ces quiz permettent également aux étudiants d’acquérir des notions de comptabilité ainsi qu’une appropriation du vocabulaire de la gestion d’entreprise (business plan, stratégie etc.).
Depuis 2018 les étudiants font des retours en rédigeant des « rapports d’amélioration » qui portent notamment sur l’ergonomie, les fonctionnalités ainsi que la formulation de pistes d’amélioration.

Acteurs concernés


Le projet de jeu développé par les deux partenaires (INSA et Université de Rennes 1) a d’abord été soutenu par les
deux établissements avec un objectif d’utilisation interne pour leurs propres offres de formations ; il a ensuite été
développé et utilisé exclusivement à l’INSA. Dans le cadre de DUNE DESIR, il a été mené un travail avec un ingénieur
techno-pédagogique du SUP de Rennes 2 afin de réaliser les tutoriels de prise en main destinés aux étudiants. C’est
l’outil Storyline qui a été utilisé pour la réalisation de ces tutoriels.

Bilan et évaluation du projet


E-Yaka est toujours utilisé et ne cesse d’être en développement, tant pour améliorer son interface que ses
fonctionnalités. L’enseignante a pu constater que les notions abordées par le jeu et la simulation (comme par exemple la notion de business plan) avec e-Yaka sont mieux maîtrisées par les étudiants puis mieux intégrées tout au long de leur cursus (notamment pour tout ce qui a trait à la gestion financière). Le jeu a été évalué par les étudiants via l’outil Evasys à la fin de l’année 2020 avec de bons retours de la part de ces derniers. L’outil a été très utile pendant le confinement du printemps 2020, il a permis de maintenir l’activité pédagogique.
Les retours des étudiants étaient également positifs puisque cela leur a permis de garder des interactions entre eux.
E-Yaka permet d’accroître l’engagement des étudiants puisque les résultats de chaque équipe sont liés à leur activité au cours du jeu. Cela nécessite une véritable répartition du travail au sein de chaque équipe et que chaque membre soit actif.
Les leviers pour porter le projet ont été la motivation de la porteuse notamment dans sa recherche de financements qui ont permis d’accompagner de façon régulière le projet. Les retours des étudiants sont également très stimulants dans l’amélioration continue de e-Yaka.
Parmi les freins, on peut noter la lourdeur administrative notamment pour l’obtention de financements. Le projet révèle également un manque de profils de développeurs d’outils pédagogiques (notamment en PHP) au sein des DSI des établissements d’enseignement supérieur.

Perspectives / essaimage


Participation à une journée pédagogie et numérique (LOUSTIC).
Présentation de l’outil au sein des séminaires PEPITE.
E-Yaka a bénéficié d’un budget dans le cadre des budgets junior entreprise Ouest de l’INSA afin de travailler à l’amélioration de la partie animateur/administrateur du jeu. La porteuse est en lien avec la SATT pour une valorisation.
Le jeu pourra être partagé avec d’autres enseignants une fois les améliorations apportées à cette partie administrateur (horizon juin 2021). Il sera proposé auprès du dispositif PEPITE Le jeu a vocation à être sans cesse enrichi.